« Ville de papier »

Spectacle de papier Augmenté, réalisé à partir de cartes postales anciennes de la ville de Rennes issues des fonds du musée de Bretagne

Compagnie La Bande passante

Première représentation à la médiathèque du Rheu le 15 mars dernier, puis à la Nuit européenne des musées, au musée de Bretagne le 18 mai prochain

Visuel_Ville_de_papier_Rennes_la_fleuriste
Ville de papier – Tous droits réservés – la Bande Passante

 

« Relater l’histoire d’un territoire ou d’une ville à partir de vieilles cartes postales ? C’est le pari de la Bande passante avec la série de spectacles courts intitulée Villes de Papier. Les artistes créent une performance à partir de cartes postales ou de vues photographiques découpées, pliées et mises en volume, qu’ils animent par la vidéo, le son, la lumière et, parfois, le texte. Chaque « ville de papier » est unique, nourrie par les archives locales.

À Rennes, on flâne au bord de l’Ille à l’époque des lavandières, des vieux quartiers aujourd’hui disparus, des parcs de la Belle époque. Le paysage se construit et se déconstruit sous les yeux des spectateurs, rendant perceptible la marche du temps, de la ville, et de ses habitants ».

Après une première invitation aux Journées européennes du patrimoine en 2017 et dans le cadre d’une résidence artistique au musée de Bretagne en décembre 2018, la compagnie a exploré les fonds de cartes postales liées à Rennes tout juste numérisés par le chantier des collections arts graphiques. C’est une très belle et très poétique manière de (re)visiter ces collections foisonnantes et pour la plupart libres de droits (marque du Domaine public), permettant à tous des réutilisations créatives au gré de l’imagination…

Laisser un commentaire