Rare cliché d’une équipe de maçons de la région briochine

En 2017, une rare photographie des années 1890-1900 est donnée au musée de Bretagne : celle d’un groupe de maçons. L’état de cette photographie laisse penser qu’elle avait une importance certaine pour son propriétaire, il s’agit effectivement d’une scène rare, car les artisans au travail ont été bien peu photographiés.

M0212_2017-0012-1_U
Équipe de maçons de la région briochine, anonyme, vers 1890-1900 – Marque du domaine public – Collection musée de Bretagne

La présence de la femme à l’extrême gauche de l’image permet de préciser le territoire concerné, elle porte la coiffe dite bonnet carré de la région de Moncontour-Iffiniac, les chapeaux des ouvriers attestent également l’appartenance à la région briochine.

Si les photographies de métiers deviennent d’usage courant dans le secteur de l’industrie dès le début du 20e siècle (par le biais de studios spécialisés), elles sont par contre rares dans le monde des artisans : on suppose ici un chantier d’une certaine importance, 15 ouvriers, un contremaitre, une pose organisée et hiérarchisée, la volonté de garder le souvenir de cette construction s’affiche assez nettement. Comme dans les portraits de groupe de l’industrie, les ouvriers posent avec l’objet de leur quotidien, l’outil qui symbolise leur profession : truelle, fil à plomb, mètre… Le contremaitre se distingue par sa tenue vestimentaire, sa coiffure, mais s’intègre parfaitement à l’équipe, portant lui-même des objets significatifs du métier.

Laisser un commentaire