Fête du rattachement de la Bretagne à la France en 1911, une photographie entre dans les collections

Les 28 et 29 octobre 1911, de grandes fêtes animent la ville de Rennes, qui commémore le rattachement de la Bretagne à la France et l’inauguration des nouveaux palais universitaires.

A cette occasion, la niche de l’hôtel de ville accueille la sculpture de Jean Boucher représentant Anne de Bretagne agenouillée devant la France, incarnée par le roi Charles VIII ; derrière eux, plusieurs personnages symbolisent différents moments et pays de l’histoire bretonne. Cette sculpture sera dynamitée en 1932 par des autonomistes bretons.

De grands défilés en costume « d’époque » traversent les rues du centre-ville, illuminations et concert célèbrent l’évènement ; ministre et sous-secrétaires d’état sont accueillis par la municipalité de Jean Janvier et invités lors d’une réception à l’hôtel de ville. Pour garder la mémoire de l’évènement un programme des réjouissances est édité, au moins deux séries de cartes postales sont publiées par des éditeurs différents, la presse couvre largement les festivités. Le musée conserve déjà menu, invitation, livret et cartes postales.

Défilé de la fête commémorative, éditions Le Deley, 1911 – Marque du domaine public – Collection musée de Bretagne, Rennes

La photographie ci-dessous, que le musée vient d’acquérir complète le sujet. Elle a été prise quai Lamartine et figure le cortège des ambassadeurs de Charles VIII.

Fête du rattachement de la Bretagne à la France, épreuve argentique, anonyme, octobre 1911 – Marque du domaine public – Collection musée de Bretagne, Rennes

La sculpture de Jean Boucher a constitué un sujet de controverse qui aboutira à sa destruction en 1932, depuis lors la niche est restée vide ; bien avant cette date, l’année même de son inauguration, le bulletin documentaire et historique Le fureteur breton, publie à l’occasion d’un banquet une nouvelle version de la statue : la duchesse Anne y est assise sur le trône, un cochon agenouillé devant elle. Le menu propose du lard des bonnets rouges, des petits fours à boulets, de la poire duchesse Anne ou encore du cidre Bretagne debout…

Menu du 9ème diner du Fureteur breton, le 20 novembre 1911, illustration de J. Pégot-Ogiez – Marque du domaine public – Collection musée de Bretagne, Rennes

Cette sculpture est demeurée un objet symbolique pour l’histoire de Rennes, comme pour l’histoire bretonne, et a cristallisé des ressentiments contradictoires, mais communs à toutes les orientations politiques.

La photographie est actuellement encadrée, le montage porte une légende manuscrite, en partie postérieure à 1911 puisqu’elle évoque l’attentat de 1932, et une signature à ce jour non identifiée.

Laurence Prod’homme.

Laisser un commentaire