Hommage à Jean-Yves Veillard (1939-2020)

C’est avec une profonde tristesse que les équipes des Champs Libres ont appris jeudi 26 mars 2020 la disparition de Jean-Yves Veillard, ancien directeur du musée de Bretagne.

Nous gardons en mémoire le souvenir d’un historien passionné, d’un conservateur visionnaire, d’un porteur de projets opiniâtre, d’un militant engagé.

Portrait de Jean-Yves Veillard, Didier Olivré, 1993 – Tous droits réservés – Collection musée de Bretagne, Rennes

Par son action en Bretagne, il a œuvré à renouveler le rôle des musées, mettant au cœur de l’action le fait contemporain, la capacité à relier patrimoine et enjeux de société actuels. Sa curiosité et son ouverture vers le cinéma ou la photographie l’ont amené à la reconnaissance de nouveaux objets patrimoniaux, à dépasser les cloisonnements disciplinaires ou sectoriels de la culture, à faire du musée de société un vrai lieu d’éducation populaire et de développement.

Après la création du « nouveau » musée de Bretagne, qui devient autonome du musée des Beaux-arts et d’archéologie en 1976, il s’attelle à la création de l’écomusée du pays de Rennes, ouvert en 1987. Son ultime combat sera celui de l’agrandissement et le déménagement du musée de Bretagne, avec le projet de nouvel équipement culturel, devenu « Les Champs Libres » en 2006.

Jean-Yves Veillard sur le chantier des Champs Libres, Alain Amet, 2000 – CC BY SA – Photothèque musée de Bretagne, Rennes

Avec la création de l’association Buhez ou l’atelier de restauration de Kerguéhennec, il a aussi été précurseur dans le principe de solidarité ou la nécessité de faire réseau. Parmi ses nombreuses initiatives, citons sa contribution à la création de la Fédération des écomusées et musées de société, la revue « hommes et sociétés », la muséologie nouvelle et sociale : autant de concepts, plus que jamais actuels.

Infatigable défenseur de la justice et des droits de l’homme, sa grande cause aura été celle de l’affaire Dreyfus, sur laquelle il travaillait encore il y a peu de temps en transcrivant la correspondance des soutiens de Dreyfus : à l’origine du généreux don de la famille Dreyfus à la ville de Rennes en 1978, il n’aura eu de cesse – à une époque où rares étaient les musées et lieux de patrimoine qui s’en préoccupaient – de porter cette mémoire en créant un espace d’exposition permanent.

Il aura consacré sa vie au patrimoine, à la culture et à la Bretagne, guidé par des valeurs humanistes et la volonté sans faille de partager et de transmettre la connaissance, valeurs et ambitions qui sont celles du musée de Bretagne et des Champs Libres aujourd’hui.

Les Champs Libres lui doivent beaucoup. Nous lui rendons un hommage sincère et mérité.

Les équipes des Champs Libres
Musée de Bretagne – Bibliothèque – Espace des sciences
Jeudi 26 mars 2020

Retrouvez le film de l’hommage rendu à Jean-Yves Veillard, le 9 octobre 2020, à l’Écomusée de la Bintinais (réalisation Pierre-François LEBRUN) : https://vimeo.com/546443263/0cfc59208d

1 réflexion sur “Hommage à Jean-Yves Veillard (1939-2020)”

  1. Ping : L’affiche, révélatrice des pratiques militantes : une plongée au cœur de l’UDB des années 1960-1970 – Musée dévoilé

Laisser un commentaire