« Qui aime la Bretagne quand il pleut et qu’il fait beau en même temps ouèche ? » – La Bretagne en bande dessinée vue par Riad Sattouf

Riad Sattouf est un auteur de bande dessinée et réalisateur français, né le 5 mai 1978 à Paris.

Après des études d’arts appliqués à Nantes, aux Beaux-Arts à Rennes, puis aux Gobelins dans la section animation, il a travaillé à Paris au sein d’un atelier parisien avec d’autres dessinateurs comme Christophe Blain, Mathieu Sapin ou Joann Sfar.

Durant les années 2000, Riad Sattouf est révélé et primé par ses séries de bandes dessinées Les Pauvres Aventures de Jérémie (2003-2005), Pascal Brutal (2006-2014), La Vie secrète des jeunes (2007-2012) ainsi que par son premier long métrage en tant que scénariste et réalisateur, Les Beaux Gosses, qui évoque notamment ses années de lycéen à Rennes.

Il travaille également pour la presse dans Charlie Hebdo (jusqu’en octobre 2014), puis rejoint L’Obs, où, depuis 2015, il publie chaque semaine Les Cahiers d’Esther, d’après les histoires vraies d’une petite fille, qui va passer ses vacances chez sa grand-mère à Bain-de-Bretagne.

Qui aime les ambiances douillettes en Bretagne chez sa mamy quand il pleut sa mère ? , Riad Sattouf, 2021 – © Copyright-Tous droits réservés – Collection Musée de Bretagne, Rennes

Depuis 2014, il est aussi l’auteur d’une série de bande dessinée autobiographique, L’Arabe du futur, qui connaît un grand succès. Si, dans les tomes 1 à 4, la Bretagne apparaît en filigrane, lors des vacances estivales chez la grand-mère maternelle à Fréhel, le tome 5, centré sur les années collège du jeune Riad se déroule quasi-exclusivement à Rennes.

Récompensé à de nombreuses reprises lors du festival de bande-dessinée d’Angoulême, il est l’un des auteurs les plus talentueux de sa génération, tout en étant extrêmement populaire auprès du public, en France comme à l’étranger.

Son parcours personnel, ses attaches bretonnes (un père syrien, une mère bretonne) l’ont amené dans ses créations à développer plusieurs images de la Bretagne, dans ses récits autobiographiques ou ses souvenirs de Bretagne.

Récemment, avec le succès éditorial de ses deux bande-dessinées L’Arabe du futur et Les Cahiers d’Esther, il a produit des séries limitées d’œuvres, inédites, liées à ses narrations et personnages. C’est une sélection de 6 tirages que le Musée de Bretagne vient d’acquérir.

Les six images acquises prennent pour cadre la Bretagne, Riad Sattouf « posant » dans ses décors ses personnages Esther et Riad. Il leur fait porter, par leur regard d’enfant, une vision de la Bretagne questionnant ou riant des stéréotypes, empruntant par des questions le langage familier des jeunes d’aujourd’hui : « Ceux qui aiment se baigner en Bretagne quel que soit le temps, levez la main, ouèche ? » ; « Qui aime la Bretagne quand il pleut et qu’il fait beau en même temps ouèche ? ».

Qui aime les coups de foudre en Bretagne ? , Riad Sattouf, 2021 –
© Copyright-Tous droits réservés – Collection Musée de Bretagne, Rennes

S’il est souvent question de météo, cette sélection donne à voir une Bretagne plurielle, de l’Armor et de l’Argoat, de Fréhel à Bain de Bretagne, des grèves et de la pêche à pied, aux sentiers bocagers de Bain-de-Bretagne. C’est la Bretagne du début du 21e siècle, mais avec des images qui dénotent des habituels « clichés » de l’industrie du tourisme et des loisirs. Avec ces illustrations, Riad Sattouf est aussi l’un des premiers ambassadeurs de la région.

Qui aime l’odeur de la campagne bretonne après la pluie ici ? , Riad Sattouf, 2021 –
© Copyright-Tous droits réservés – Collection Musée de Bretagne, Rennes

En cela, cette acquisition prolonge les collections d’art graphique du Musée de Bretagne, donnant à voir le regard d’un auteur contemporain, amusé et attaché à la Bretagne.

L’épuisette , Riad Sattouf, 2021 – © Copyright-Tous droits réservés – Collection Musée de Bretagne, Rennes

« L’Epuisette » est tirée du tome 2 de L’Arabe du futur. Les autres dessins sont inédits.

Céline Chanas.

Laisser un commentaire