Galette-saucisse je t’aime, j’en mangerais des kilos !

Telles sont les paroles d’un des hymnes du Roazhon celtic Kop, club de supporters du stade rennais football club fondé en 1991… Cette phrase, à elle seule, dit tout l’attachement de l’Ille-et-Vilaine à un plat populaire qui est aujourd’hui présent dans les menus des écoles municipales rennaises ! La galette, mélange de farine de blé noir, d’eau et de gros sel, étalé et saisi d’un seul côté sur la tuile, est un aliment de base à Rennes comme dans toute la Haute-Bretagne au début du 20ème siècle.

Gosné café Gauthier à la renommée des galettes et saucisses bretonnes, carte postale – CC BY NC ND – Collection musée de Bretagne, Rennes

Le maire de Rennes Jean Janvier l’affirme en 1918 : « C’est un aliment de première nécessité remplaçant le pain ». Ainsi demande-t-il que des contingents de farine de blé noir soient affectés à la galette lorsque le gouvernement prend des mesures pour réserver les céréales à la fabrication du pain. Au cours du siècle, les modes de fabrication et de consommation évoluent : la galette est désormais souvent fabriquée industriellement et, si on la consomme moins, on la déguste différemment,  garnie de toute sorte d’ingrédients. Le plus fameux d’entre eux est la saucisse grillée, donnant naissance à l’incontournable galette-saucisse, autrefois appelée galette Robiquette, du nom d’un lieu-dit où les Rennais avaient l’habitude de s’en régaler le dimanche.

Buvette du match Rennes-Reims, Charles Barmay, Rennes, 4 février 1962 – CC BY NC – Collection musée de Bretagne, Rennes

Aujourd’hui, elle est de tous les rassemblements populaires, les vendeurs sont particulièrement nombreux aux abords du Roazhon Park à Rennes, les soirs de match. La SGSB, association de sauvegarde de la galette-saucisse bretonne, une association loi 1901, a même vu le jour, regroupant plus de 3000 adhérents en 2011 !

Galettes-saucisses aux abords du Roazhon Park, Alain Amet, Rennes, 24 mai 2019 – CC BY SA – Photothèque musée de Bretagne

Fabienne Martin-Adam

Extrait de Objets de l’histoire, mémoires de Bretagne, Les collections du musée de Bretagne, éditions Ouest-France, Rennes, 2011.

Laisser un commentaire